Chengdu : rencontre avec la mascotte de Chine

Publié par leskeretlaboussole le

Chengdu : rencontre avec la mascotte de Chine


Chengdu : ville principale du Sichuan, inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco  (comme pas mal d’autres sites de la province…), 7,4 millions d’habitants (uniquement le « centre-ville »… 😵)
Pourquoi aller à Chengdu nous a-t-on demandé ici ? C’est vrai que ça fait une trotte…! Un indice : 🐼
Et oui, ici, à Chengdu se trouve un grand centre de protection des pandas et c’est un peu notre seule chance d’en voir. Et, le voyage en Chine, pour Malo, c’était voir des pandas… Il faut satisfaire tout le monde ! 🐼
Sitôt sortis du train (qui a quand même pris 1 heure de retard, on totalise donc 12 heures de train couchette…), nous sautons dans le métro… ah! Non, impossible, il n’est pas encore ouvert! Nous nous mettons donc sagement dans la queue de Chinois attendant l’ouverture. Il n’est que 6 heures du matin mais les journées commencent tôt pour les Chinois. Ils ne sont pas 10 à attendre mais un certain nombre, en une file qui serpente, comme à Disneyland… Bref, quand enfin ouvre le métro, que l’on arrive enfin à accéder aux tickets,  nous avons une petite inquiétude car il est 6h30 bien tapées et nous devons être à l’auberge de jeunesse dans 30 minutes… 😦 😮 Et oui, nous sommes parfois un peu hyperactifs et nous avons réservé avec l’AJ une excursion ‘Visite des pandas’ pour le matin même, départ 7h10… ! En toute simplicité… 😅
Bon, rassurez-vous, le métro chinois étant très efficace, et l’auberge située non loin de la sortie, nous arrivons à l’heure. Juste le temps de régler l’excursion, d’entreposer nos sacs dans un local et hop, nous voilà partis!

La visite de la Base de reproduction des Pandas peut tout à fait se faire seul. L’avantage d’avoir réservé cette visite et d’avoir un guide, c’est d’aller avant tout le monde dans les coins où on voit les pandas, bien réveillés (ils se rentrent et siestent quand il fait trop chaud…!). Car, arrivés à 8 heures sur place, on est presque seuls devant les enclos. Quand on repart, vers 10h, c’est l’affluence… On est bien content de finir à ce moment-là, même si la visite est un peu au pas de course (le pas chinois 👲…).




Les pandas sont une espèce en voie de disparition : il ne reste qu’un peu plus d’un millier d’individus à l’état sauvage… 😲😦 La faute à la destruction par l’homme de son habitat et à sa faible activité de reproduction. D’où l’activité de ce centre. On peut y voir des pandas à tous les stades de vie : des tout bébé sans un poil sur le caillou, des petits qui dorment encore beaucoup, des jeunes, ados, adultes… Trop mignon de voir les jeunes s’amuser et se bagarrer…! 😊
    



Une petite dernière parce qu’on craque pour ces grosses peluches…


2 commentaires

HETET SYLVIE · 18 septembre 2017 à 09:30

On a trop envie de leur faire un calin :), les enfants ont du adorer cette visite…
Bisous à vous 4
Sylvie

Anonyme · 18 septembre 2017 à 09:14

Waouh ! Superbes !
Toujours un plaisir de vous lire 🙂 J’espère que vous allez tous bien !
Des bisous de Paris !

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :