Dada Myanmar !

Publié par leskeretlaboussole le

Dada Myanmar !

Voilà, notre passage au Myanmar touche à sa fin. Vingt-huit jours, temps du visa. C’est court ! On aurait aimé voir les côtes qu’on dit superbes, sortir un peu du circuit touristique classique (même si certaines régions du Myanmar sont encore fermées au tourisme)…
Mais nous sommes enchantés par ce pays ! Un coup de coeur ! 💗
On a aimé les sourires des Birmans, si charmants, si curieux, si gentils ! Vous tentez un petit sourire et eux répondent avec une « banane » communicative !
On a apprécié l’identité culturelle de ce peuple, qui passe notamment par la tenue vestimentaire et le thanaka. On a été amusé par les hommes portant le longyi, quelle que soit leur activité (travaux, bateau, sport, école, takraw…). Et, personnellement, je n’ai cessé d’être impressionnée (subjuguée 😜) par la taille ultra-fine des hommes ! Nulle part ailleurs en Asie je n’ai vu des hommes avec cette carure : taille fine, épaules carrées, torse musclé… 😛
J’ai été bluffée par la longueur des cheveux de beaucoup de Birmanes : longue crinière noire arrivant à mi-cuisse, et belle en plus !
Nous avons été complètement dépaysés en voyant les gens de Kalaw en manteaux et lainages. On s’est cru dans les Andes !
On a évidemment moins aimé les quantité de plastique répandues près des villages. Mais ce n’est malheureusement pas l’apanage de ce seul pays… 😯
On a moins apprécié également la cuisine birmane : tous ces petits plats présentés devant vous qui mettent en appétit… Pourtant, la plupart contiennent une espèce de pâte de poisson. Beurk! Et on va dire que les autres ne sont pas à notre goût!
Pour finir, on dira que la Birmanie vaut autant pour ses superbes paysages que pour son peuple incroyable. La spiritualité des Birmans étant extrêmement présente (chaque Birman passe un moment de sa vie dans un monastère, quelques jours, semaines ou mois), l’état d’esprit est plutôt paisible, dédié aux autres. Ce n’est malheureusement pas ce qui transparaît de l’actualité…

Nous ne résistons pas à l’envie de vous montrer cette petite vidéo des prouesses des joueurs de Takraw (sport très répandu dans toute l’Asie du Sud-Est). Passées 17 heures et jusqu’à la tombée de la nuit, ils sortent dans les rues et jouent… Honnêtement, les techniciens brésiliens n’ont qu’à bien se tenir !

%d blogueurs aiment cette page :