Interlude 13 : un voyage en mode lao

Publié par leskeretlaboussole le

Interlude 13 : un voyage en mode lao

Nous étions en confiance en arrivant sur les 4000 îles, avec un petit trajet de bateau tranquille.

Le retour est plus épique ! Peut-on parler de surbooking ? Euh, non, au Laos, c’est la normalité !

Nous voilà vingt personnes dans la barque, plus sacs de voyage, partis pour une bonne trentaine de minutes de trajet. Au fur et à mesure, l’eau monte dans le bateau. Les personnes du milieu écoppent, mais plus on avance et plus l’eau atteint les sacs de voyage, à l’avant… Le conducteur s’arrête sur une rive, sans prévenir, puis écoppe un peu plus vigoureusement et plus efficacement ! Prêts à repartir ? C’est sans compter le fait que le batelier a réussi à coincer les pales de son moteur dans des filets de pêche qui traînaient !

Une fois les fils coupés (ça se passe comme ça au Laos, chacun pour soi !), nous repartons pour les dix dernières minutes, plus ou moins au sec !

20180114_110449

Il est temps maintenant de reprendre à nouveau le bus. Ca nous avait manqué ! On s’entasse donc dans un bus à l’état quelque peu avancé. Les passagers ne vont pas tous au même endroit, ce qui suscite quelques questions, mais c’est comme ça, on part !

Au milieu du trajet, après une dizaine de minutes de pause et alors que nous sommes tous remontés dans le car, on vient débarquer ceux qui partent pour Champassak, nous inclus, pour nous remonter dans un autre bus (dont on a débarqué ceux qui n’allaient pas au même endroit), sans vérifier au passage si le nombre de débarqués égale le nombre de rembarqués ! Au final, ils installent des mini chaises en plastique au milieu de l’allée pour faire le compte…

Eh bien ! Ca promet d’être une aventure, le Laos…!

%d blogueurs aiment cette page :