Beijing : 1er RDV manqué

Publié par leskeretlaboussole le

Beijing : 1er RDV manqué



Pour cette nouvelle journée à Pékin, nous avons décidé « d’envoyer du lourd » ! Aujourd’hui, c’est visite de la Cité Interdite… Nous sommes impatients !
L’accès à la Cité se fait par un lieu non moins célèbre : la place Tian’anmen. Dès l’arrivée au métro (du même nom que la place), on s’accroche aux enfants… C’est qu’on n’est pas les seuls à passer par là ! Les dimensions de cette place sont absolument démentes… On a tous en mémoire une certaine photo d’un étudiant face aux chars sur cette place. Quand on y est, elle prend une nouvelle dimension… On s’y sent tout petit et pourtant, aucun char en vue… C’est dur à décrire avec de simples mots, et tout aussi difficile à transcrire en photo.

D’un côté de la place, le mausolée de Mao. Face à lui, le portrait de Mao qui trône sur le mur de la Cité Interdite. On ne peut pas le rater !



Nous nous dirigeons donc, comme des milliers de Chinois (pratiquement aucun occidental) vers l’entrée de la Cité. A nouveau, les mots qui nous viennent quand on est au pied, sont : immense, gigantesque, à couper le souffle ! Bon, on ne s’attarde pas non plus des heures car nous sommes poussés par le flot de visiteurs, comme une marée humaine… En plus, la pluie s’est invitée et on tente d’éviter les coups de parapluie de tous côtés. Certains se protègent comme ils peuvent…

On pénètre dans l’enceinte, on passe la 1ère cour, on continue, on trouve le guichet des tickets… pour s’entendre dire qu’il n’y a plus de billets en vente pour la journée ! Il est 11h20 (en effet, nous ne sommes pas matinaux) et tout a été vendu à 11h ! Pas de chance!
Au voyageur en germe qui lira ces lignes, sache que ce n’est écrit dans aucun guide, mais que nous avons rencontré d’autres personnes qui ont eu la même déconvenue… Les billets partent vite !!! Alors, prends tes billets tôt le matin, tu pourras ensuite faire ta visite un peu plus tard dans la journée.
Nous, nous sommes dépités, trempés, déçus, et tannés par le monde. On décide de rebondir et de partir vers le Palais d’Eté pour une autre visite. On retentera la Muraille demain matin, ultime possibilité puisque l’on partira dans l’après-midi… Oui, mais encore faut-il trouver la sortie ! Pas si évident… ! Et les Ker marchaient, marchaient, marchaient… Car la sortie n’est pas au niveau de l’entrée (inutile de rebrousser chemin, ça ne mène nulle part, à part à des petites jambes en compote), mais plus loin, sur le côté, et elle mène looooiiiiiinnnnn du métro. Heureusement que les garçons sont cools, même s’ils nous demandent tous les 5 pas : ‘Il est où le métro…?! »

%d blogueurs aiment cette page :