Australia, S2-E1 : Prison break à Fremantle

Publié par leskeretlaboussole le

Australia, S2-E1 : Prison break à Fremantle

Après une belle semaine de banlieusards (comme diraient certains, c’est bien la peine d’aller à l’autre bout du monde pour se rendre compte qu’on est bien en banlieue !😆), nous voilà à la tête d’un magnifique station wagon (autrement dit un break) pleinement équipé d’une glacière et de matériel de camping, prêts à partir à l’assaut de la région Sud Ouest de Perth pour une dizaine de jours.



Nous avions initialement prévu de louer un camping-car ou un van et de remonter de Perth jusqu’à Broome, au Nord-Ouest. Mais, notre organisation légendaire, couplée à une météo incertaine dans le Nord et une prévision un peu plus fine du budget australien, nous ont décidés à modifier quelque peu nos plans ! Ce qui, finalement, s’est avérée une bonne option, car nous avons profité (avec modération) des vignobles du Sud-Ouest, et avons découvert des coins qui nous ont beaucoup plus !

A commencer par Fremantle, à seulement 40 minutes de Perth (on a du mal à décoller de notre petite maison, alors nous réduisons l’ambition pour le 1er trajet !😊). C’est une ville de taille moyenne, mais à l’architecture un peu particulière, à l’ambiance familiale, et à l’atmosphère digne des villes de bord de mer. Là, on y visite la prison (si, si !), la plus grande de la Western Australia. Elle est tout de même classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco !😉 Et c’était une super visite, qui nous a beaucoup plus à tous les quatre, très intéressante, parfois édifiante (on a appris que les punitions corporelles étaient administrées jusque dans les années 1960 ou 70, jusqu’à 100 coups de fouet, qu’on pouvait donner en plusieurs fois si le détenu était trop blessé…! On arrêtait et on finissait 3 semaines plus tard quand les blessures étaient pansées !). Les grands ont suivi la visite guidée, très vivante, pendant que les petits écoutaient l’audioguide en français. Ils ont adoré !!! Cette prison est restée en fonction jusqu’en 1991. Édifiée dans les années 1850 par les prisonniers eux-mêmes (environs 10 000 condamnés anglais envoyés en exil ici pour aider à la construction de la colonie sur la Swan River), elle a accueilli jusqu’à 1000 hommes, femmes et même enfants. Lors d’une période de canicule (il pouvait faire plus de 40° dans les cellules en été), une mutinerie a été déclenchée, entraînant un grand incendie qui ravagea une partie de la prison (les charpentes étaient en bois) et mettant le gouvernement face à la vétusté du lieu…

J’avoue qu’en plus de l’intérêt de la visite, j’ai aussi vraiment apprécié de voir les garçons passionnés par l’histoire de cette prison ! Fierté de maman…😋



Fremantle possède aussi deux musées maritimes sympathiques. Nous avons visité le musée des épaves (Shipwreck Galleries), dans un superbe bâtiment de 1850, qui retrace l’histoire du Batavia (un navire marchand hollandais qui a fait naufrage en 1629; toute la proue est reconstituée et de nombreux objets ont été remontés, comme toute une cargaison de pierres destinées à créer un portail pour un château) et celle du Xantho, un navire marchand à vapeur resté plus d’un siècle sous l’eau. En bons Anglo-saxons, les “Aussies” sont très forts pour faire vivre les musées. C’est intéractif, bien mis en scène, et, même si on n’est pas plus intéressé par le sujet (comme moi !), ça reste une visite agréable. Et au moins, les enfants ne s’ennuient pas !



Je ne décrirai pas tous nos lieux de camping pour ces dix jours, mais, parlons du premier : un camp site chez l’habitant. Ici, pas de problème de densité de population; les terrains sont immenses et les gens proposent pour quelques dollars de poser la tente chez eux. Pas de commodités, un peu ‘roots’ mais low budget 😉 et très nature! Et l’occasion pour les Ker d’observer leurs premiers kangourous au réveil !!! 😀 Ah oui, on est donc bien en Australie ! 😉



Petit aperçu de notre périple dans le sud-ouest australien :




Des photos de Fremantle, ici…

%d blogueurs aiment cette page :