Chili : Santiago en très bref, Valparaiso en couleur

Publié par leskeretlaboussole le

Chili : Santiago en très bref, Valparaiso en couleur

Force est de constater qu’après une introduction d’une petite semaine en Amérique du Sud, nos 10 ans et 6 ans d’allemand ne nous servent vraiment à rien !!! 😂 Et mes deux malheureuses années d’espagnol, remontant à plus de 15 ans, peinent à remonter à la surface… Il va donc nous falloir galérer à nouveau avec la langue !

Et nous voilà maintenant lancés sur le « vrai » continent sud-américain… en commençant par le CHILI.
 

De Santiago, la capitale, nous ne vous parlerons que très brièvement, n’y ayant passé que trois jours. Peut-être n’avons-nous pas su la découvrir comme elle se doit ou peut-être n’a-t-elle pas daigné nous dévoiler ses charmes. Toujours est-il que nous n’avons pas été emballés (euphémisme… 😑). Au cours de ces trois jours, nous avons profité du MIM (Mirador Interactiv Museum), une sorte de cité des sciences, que les enfants ont adorée ! Mention spéciale pour leur « tunnel » de l’astronomie, où l’on a appris plein de choses sur les étoiles, l’univers et sur les constellations de l’hémisphère sud. Pas forcément typique chilien, mais l’important, c’est qu’on ait passé un bon moment !



 Nous avons également tenté une percée dans le monde de l’art pré-colombien, au Museo de Arte precolombino. De très belles choses, un beau musée, mais, là encore, nous n’avons pas su l’aborder comme il se doit car cela nous a laissé une impression très confuse. Note pour plus tard : penser à réviser la chronologie des civilisations d’Amérique du Sud, ça nous aidera sûrement !!!



Voilà en gros à quoi se résume notre passage à la capitale. Nous avons un peu flâné également, mais la circulation dense et la pollution ne nous ont guère invité à passer plus de temps.

Alors, une paire d’heures de bus et changement de décor ! Bord de mer, couleurs, nous voilà dans une ville qui nous enchante au premier regard. Pourtant, on nous a plusieurs fois mis en garde : c’est une ville qui peut s’avérer dangereuse, faites attention à vos affaires, ne traînez pas le soir, surveillez vos enfants… Quoi ??!! Serait-on arrivé dans l’antre du crime chilien ??? Même un policier en faction sur la grand-place nous alerte… Enfin, lui, on pense plutôt qu’il nous a abordé pour faire étalage de sa magnifique Dodge de fonction ! Séance photo à gogo, le voilà fier comme un coq !



Cette ville soi-disant mal famée, nous, nous l’avons fort appréciée ! Et j’ai nommé : Valparaiso ! Ce nom revêt une connotation exotique. Rien qu’à l’entendre, je suis transportée dans un autre monde. C’est tout de même une ville classée au Patrimoine Mondial de l’Unesco… C’est pourtant un grand port marchand, une ville tentaculaire. Mais, entourée de collines (45 cerros au total, tous grignotés par l’urbanisation), traversée d’ascenseurs et de funiculaires, parsemée de bâtiments colorés (ou d’anciens conteneurs reconvertis en habitations), nous avons pris grand plaisir à flâner dans cette très belle ville, à la découverte de son art de rue, de ses graffitis, de ses recoins. Nous nous sommes amusés à chercher les funiculaires ou ascensores, dont l’histoire remonte au tout début du XXe siècle, à grimper puis redescendre. Seules des photos pourront rendre cette atmosphère si particulière qu’on a trouvée à Valparaiso. Alors, images :



A Valparaiso, on a aussi adoré tester les moyens de transport : trolley-bus, pour nous rendre au Museo de Historia Natural (une super visite, où l’on a passé plusieurs heures à découvrir les écosystèmes, la faune et la flore du Chili), bus collectif ou micro pour aller au bord de la mer, au mercado manger un ceviche puis observer pélicans et lions de mer (de gros pépères qui profitent allègrement des déchets de poissons des pêcheurs et poissonniers), le métro pour revenir en ville, et bien sûr les ascensores.



Et pour finir en beauté notre passage à Valpo, nous avons fait de belles rencontres à notre super auberge ! C’est toujours un plaisir de partager… 😉



Des photos de Valparaiso…


2 commentaires

Defre · 6 juillet 2018 à 13:46

Pas étonnant que le Chili marque son attachement à l’astronomie puisqu’il accueille deux Very Large Telescope pilotés par l’ESO à Atacama; le second en cours de construction.

Odile et Gérard · 4 juillet 2018 à 11:00

Nous avions comme vous beaucoup aimé Valparaiso (street art omniprésent) même si c’était grève des éboueurs et des ascenseurs…
Beaucoup de marche à pied donc mais c’est une ville qui dégage quelque chose..

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :